01/04/2008

Crumble de légumes à l'Indienne

1 bulbe de fenouil

2 courgettes

1 carotte

1 aubergine

5 cl huile d'olive

2 càc curry

100 gr noix de cajou

4 càs fromage frais (par ex : Philadelphia)

25 gr beurre

3 càs farine complète

Sel et poivre

 

 

Découper tous les légumes en petits dés et les faire revenir , 10 minutes, dans une poêle avec l'huile d'olive et 1 càc de curry. Saler et poivrer.

Préchauffer le four à 210 ° C. Hacher grossièrement les noix de cajou et les mélanger avec le fromage, le beurre ramolli, la farine et le curry restant jusqu'à l'obtention d'une pâte grumeleuse.

Déposer les légumes dans un plat à gratin légèrement beurré et répartir la pâte par-dessus. Faire cuire, 15 minutes, à four chaud.

12:00 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/03/2008

Clafoutis aux fruits de mer

500 gr fruits de mer surgelés

20 gr farine

2 oeufs

50cl  lait

1 pincée noix de muscade

1/2 botte  ciboulette

2 gousse d'ail

1 càc beurre

Sel et poivre

 

Préchauffer le four à 200 ° C. Laisser dégeler les fruits de mer, 15 minutes, dans le bac du frigo.

A la fourchette, mélanger la farine, les oeufs, le lait, la muscade, la ciboulette ciselée, sel et poivre;

Ajouter les fruits de mer et l'ail pressé. Mélanger et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

Verser la préparation dans des ramequins individuels légèrement beurrés et faire cuire 20 minutes à four chaud.

 

12:00 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/03/2008

Crumble de courgettes au pecorino

1 gros oignon

1 càs huile d'olive

3 courgettes

1 bulbe de fenouil

5 cl de vin blanc doux

1 càc beurre

 

Crumble :

60 gr beurre salé

60 gr farine

60 gr pecorino en copeaux

3 càs chapelure

1 branche thym frais

4 feuilles de sauge

Sel et poivre.

 

Emincer l'oignon et le faire revenir, 5 minutes, à feu doux dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'il devienne translucide.
Ajouter les courgettes en dés et le fenouil émincé, faire sauter, 5 minutes, à feu vif puis ajouter le vin et poursuivre la cuisson, 30 minutes, à couvert.

Préparer le crumble : couper le beurre bien froid en petits dés et le verser dans un saladier avec la farine, le pecorino, la chapelure et les herbes effeuillées. Frotter rapidement les mains l'une contre l'autre pour effriter la pâte : il faut parvenir à une consistance granuleuse. Saler et poivrer.

Préchauffer le four à 210 ° C. Répartir les légumes dans un plat à gratin légèrement beurré et recouvrir d'une couche épaisse de pâte à crumble. Faire cuire 15 minutes à four chaud

14:00 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/11/2007

Petites quiches fromagères

beurre  
carotte(s) 500  gramme(s)
ciboulette  
crème fraîche 20  cl
oeuf(s) 1  
sel et poivre  
Cantal 125  gramme(s)

Beurrez 4 moules à tartelette à bords hauts et garnissez-les de pâte brisée.
Coupez les carottes en rondelles et cuisez-les 10 minutes dans de l'eau bouillante salée.
Hachez la ciboulette. Coupez le fromage en lamelles et disposez-en la moitié sur les fonds de pâte.
Battez l'oeuf et la crème et ajoutez-y la ciboulette, du sel et du poivre.
Egouttez les carottes et répartissez-les dans les tartelettes.
Versez le mélange oeuf-crème et recouvrez du fromage restant.
Faites cuire 30 minutes environ dans un four préchauffé à 180°.

15:30 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/10/2007

Tarte au fromage et aux pleurotes

300 g de farine de blé
150 g de beurre de ferme
sel
1 dl de eau
500 g de pleurotes
150 g de jambon cuit
1 poireau
125 g de camembert
10 olives noires
2 cl d' huile d'olive (extra vierge)
20 g de beurre
20 g de farine de blé
4 dl de lait demi-écrémé
1 c. à soupe de persil haché
1 c. à soupe de ciboulette hachée
poivre
2 jaunes d'oeufs

Pour la pâte, mélanger la farine au beurre ramolli. Ajouter progressivement l'eau, pétrir rapidement la pâte et la laisser reposer une heure au frais. Laver le poireau, gratter les pleurotes et débiter le jambon en lanières. Chauffer l'huile et y faire revenir le jambon. Ajouter le poireau et les pleurotes et laisser mijoter 10 minutes. Pour la sauce, chauffer le beurre et y ajouter une quantité égale de farine. Incorporer le lait en remuant continuellement. Laisser cuire. Ajouter ensuite les jaunes d'œufs et le camembert en remuant toujours. Assaisonner de fines herbes et de poivre. Préchauffer le four à 200° C. Abaisser la pâte et en couvrir le fond beurré d'un moule de 22 cm de diamètre. Répartir la farce sur la pâte et verser la sauce. Saupoudrer d'olives coupées en fines rondelles et cuire la tarte 30 minutes au four. Servir chaud.

09:30 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/09/2007

La pâte complète

- 250g de farine complète ;
- 125g de beurre ou de margarine  à température ambiante;
- 1 oeuf;
- un peu d'eau;
- une pincée de sel.

Versez la farine sur le plan de travail, ou dans un grand saladier au fond bien évasé.

Poudrez-la de sel, puis répartissez le beurre mou coupé en petits cubes.

Maintenant, il s'agit de mettre les mains à la pâte! Du bout des doigts, écrasez le beurre afin de l'amalgamer à la farine et de former une sorte de sable grossier. Lorsque tout le beurre est ainsi "incorporé" à la farine, formez une fontaine.

Dans un petit bol, battez l'oeuf avec 2-3 càs d'eau. Versez cette préparation dans la fontaine et mélangez petit à petit afin d'amalgamer le sable en boule. Peut-être aurez-vous besoin d'ajouter un peu d'eau, n'hésitez pas, il est impossible d'indiquer précisément la quantité d'eau à utiliser. Au total vous obtiendrez une boule qui ne sera pas parfaitement homogène, qui s'effritera peut-être même un peu, mais ce n'est pas grave, la recette n'est pas finie...

En effet, il convient maintenant de "fraiser" la boule de pâte. Pas de panique, ce n'est pas compliqué! Prélevez le tiers (grosso modo) de la boule, placez-le sur le plan de travail et écrasez-le de la paume de la main ; ramassez la galette obtenue en boule, écrasez-la de nouveau et ce 5 ou 6 fois de suite. Si la pâte colle un peu, farinez légèrement votre main ainsi que le plan de travail.

Rapidement, la petite boule de pâte devient lisse et homogène : le résultat est spectaculaire ! Prélevez alors le deuxième tiers de la boule et répétez l'opération, idem avec le troisième tiers.

Il ne vous reste plus alors qu'à rassembler les trois petites boules en une seule, toute belle, lisse et homogène. Résistez à la tentation de la pétrir longuement, cela la durcirait : placez-la plutôt au réfrigérateur pour une heure au moins, elle a bien mérité un peu de repos (et vous aussi, accessoirement!).

17:01 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/08/2007

La pâte feuilletée

- 400g de farine;
- 2 dl d'eau;
- 300g de beurre ou de margarine à pâtisserie
- une cuillère à café de sel.

La veille au soir, sortez le beurre - ou la margarine - du réfrigérateur. Laissez les 300g en un seul bloc, dans un bol à température ambiante (bien sûr, cette remarque est à relativiser si la température extérieure est élevée, en été par exemple ; le but n'est pas d'obtenir une matière grasse "molle", mais juste "pas trop dure").

Le jour même, commencez par préparer la détrempe. Kesako ? Rien de bien sorcier: la détrempe est une pâte faite de farine et d'eau, dans laquelle vous enfermerez ensuite la matière grasse.
Donc: placez la farine dans un saladier bien évasé ou sur le plan de travail, creusez-y un puit; dans ce puit, versez l'eau et le sel, puis mélangez progressivement la farine au liquide, en travaillant du bout des doigts ; formez une boule et laissez-la reposer au réfrigérateur une vingtaine de minutes . Il se peut que votre boule de pâte ne soit pas parfaitement lisse et homogène : si j'en crois ma modeste expérience, ce n'est pas catastrophique, je l'ai laissée reposer et ai poursuivi la recette sans encombre. Par contre, évitez de trop pétrir la détrempe, sous peine de la voir devenir trop dure : l'idéal est en fait de la pétrir le moins possible.

Une fois les vingt minutes passées, sortez la détrempe du réfrigérateur et prenez en même temps les 300g de matière grasse que vous avez préparés. Il s'agit à présent de mettre le beurre - ou la margarine - à la même consistance que la détrempe : pour cela prenez le bloc entre vos mains et malaxez-le jusqu'à ce qu'il soit comme la détrempe, surtout ni plus dur, ni plus mou. En même temps, vous le façonnerez en un rectangle de deux à trois cm d'épaisseur.

Ceci fait, étalez la détrempe au rouleau sur le plan de travail légèrement fariné. A la main, façonnez le rectangle obtenu en forme de croix à quatre branches , elle est plus parlante que tous mes discours). Essayez de garder la partie centrale un peu plus épaisse que les quatre branches, puis reprenez le rouleau et étendez délicatement, l'une après l'autre, lesdites branches.
Quelles dimensions donner à tout cela? vous demandez-vous peut-être. Difficile d'être précis, bien sûr; mais grosso modo, la partie centrale de la croix à quatre branches doit avoir les mêmes dimensions, à peu de choses près, que le "rectangle" de matière grasse.

En effet, il vous faut à présent placer le beurre ou la margarine sur la partie centrale de la croix ; ceci fait, rabattez les langues l'une après l'autre pour bien l'enfermer . Ensuite, avec le rouleau, donnez de petits coups très légers sur le parallélépipède ainsi obtenu  : cette opération va permettre de bien répartir la matière grasse à l'intérieur du pâton, mais attention, ne tapez surtout pas trop fort!

Il est temps désormais de donner le premier tour: d'abord, commencez par étendre le pâton en un rectangle allongé, disons, de 30-40cm de long sur 10-15cm de large. Ce n'est pas grave si les angles du rectangle obtenu ne sont pas parfaitement droits, mais par contre, il est important que vous procédiez avec beaucoup de délicatesse, à petits coups de rouleau ; si votre matière grasse et votre détrempe avaient bien la même consistance, il ne devrait pas y avoir de problème, le beurre (ou la margarine) ne devrait pas "crever" la détrempe.
Essayez aussi que votre rectangle soit d'une épaisseur à peu près régulière ; pour vous en assurer, passez de chaque côté la pâte entre votre pouce et votre index pour bien en percevoir l'épaisseur, et rectifiez si cela s'impose.

Vous voilà maintenant devant votre rectangle, petit côté face à vous. Mentalement, partagez-le en trois tiers égaux (ou, si vous n'êtes pas sûr de vous, faites comme moi : de la pointe d'un couteau, très légèrement et sans appuyer, je trace sur le pâte les deux lignes de séparation); puis repliez le tiers inférieur (le plus proche de vous), sur le tiers central , et ensuite le tiers supérieur sur le tout  ; le couteau représente l'endroit où vous vous trouvez par rapport à la pâte).

Tournez à présent le rectangle obtenu d'un quart de tour dans le sens inverse des aiguilles d'une montre ; les pliures se trouvent alors à votre droite, et si cela peut vous aider à visualiser la chose, on peut comparer le rectangle de pâte ... à un livre fermé, tout simplement !

Il vous reste à vous aider du rouleau à pâtisserie pour souder très délicatement les couches visibles du pliage. Ca y est, vous avez donné le premier tour!

A partir de là, deux possibilités : si vous utilisez du beurre, mieux vaut placer le pâton 10 à 15 minutes au réfrigérateur avant de donner le second tour ; si vous employez une margarine spécial pâtisserie, vous pouvez donner le second tour immédiatement après le premier.

Pour ce faire : c'est pas compliqué, on recommence comme pour le premier tour! Autrement dit : on réétale le rectangle de pâte (essayez en plaçant le rouleau au milieu du pâton et en appliquant le mouvement légèrement, de bas en haut : vous verrez, ça marche plutôt bien !), on marque les trois tiers, on plie, on donne le quart de tour et on soude les pliures. Et de deux !

A ce stade, même la pâte à la margarine a besoin d'un peu de repos. Placez-la au frais pour un petit quart d'heure, mais ne l'oubliez pas plus longtemps ! il m'est arrivé une fois d'être retenue par autre chose et de laisser ma pâte une heure au frigo ; quand j'ai voulu l'étaler pour donner le troisième tour, la margarine avait tellement durci que sous la pression du rouleau elle a crevé la pâte en plusieurs endroits ! J'ai dû attendre qu'elle redevienne plus souple, afin de pouvoir étaler le pâton sans créer de nouvelles crevasses. Au passage, j'ai constaté que ce n'était pas catastrophique si, en donnant un tour, la matière grasse crève la pâte en un ou deux petits endroits : on termine d'étaler le pâton en tâchant de ne pas agrandir la fissure, on plie, on tourne et on soude les pliures... et au tour suivant plus trace de la crevaison!
Où en étais-je? Ah oui! Après ces deux premiers tours, il vous en reste quatre à donner, en deux fois si vous utilisez de la margarine, l'un après l'autre si vous employez du beurre, en n'oubliant pas de placer la pâte au frigo entre chaque tour (ou tous les deux tours).

Et à l'issue du sixième tour? Votre pâte est prête, bravo ! Vous n'avez plus qu'à l'envelopper d'un papier alu et à la placer au frigo jusqu'au moment de l'emploi. Et moi, j'ai fini de taper ma recette. Ouf! Ce fut long, j'ai beaucoup causé, mais j'ai essayé d'être la plus claire possible... dites-moi si j'ai réussi!

14:00 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/08/2007

La pâte aux flocons d'avoine

- 200 g de farine ;
- 50 g de flocons d'avoine ;
- 125 g de beurre à température ambiante ;
- 1 oeuf ;
- une pincée de sel.

Mélangez dans un saladier la farine, les flocons d'avoine et le sel, puis éparpillez sur le tout le beurre mou coupé en cubes.

Mélangez à la fourchette jusqu'à obtenir une sorte de chapelure grossière : tout le beurre doit être bien incorporé à la farine.

Creusez alors une fontaine, cassez-y l'oeuf et ajoutez un peu d'eau (je n'ai pas mesuré précisément la quantité utilisée, disons une petite moitié de verre ). Mélangez d'abord à la fourchette, puis à la main, pour mettre la pâte en boule (n'hésitez pas à ajouter un peu d'eau si nécessaire). A ce stade, la pâte n'est pas très homogène et la boule s'effrite : ce n'est pas grave, ne la travaillez pas plus longtemps et passez à l'étape suivante.

Prélevez un tiers de la boule (environ), placez-le sur le plan de travail légèrement fariné puis écrasez-le sous la paume de votre main en le poussant devant vous ; ramassez la galette obtenue en boule et répétez l'opération plusieurs fois de suite, jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse et homogène. Si elle colle, poudrez-la d'un peu de farine.

Répétez l'opération avec les deux autres tiers de la pâte, puis rassemblez les trois tiers pour former une seule boule, désormais bien lisse.

Il ne vous reste plus qu'à envelopper votre oeuvre de papier alu ou de film alimentaire, puis à la placer au réfrigérateur pour quelques heures de repos (bien mérité !).

12:30 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/08/2007

La pâte au maïs

- 150 g de farine de maïs ;
- 70 g de farine de blé blanche ;
- 110 g de beurre à température ambiante ;
- 1 oeuf ;
- une pincée de sel.

Versez les deux sortes de farine dans un saladier au fond bien évasé, poudrez-les de sel puis mélangez-les soigneusement, elles doivent être intimement mêlées.

Répartissez alors sur toute la surface le beurre mou coupé en petits cubes, puis mélangez à la fourchette pour obtenir une chapelure grossière : le beurre doit être bien incorporé à la farine.

Creusez une fontaine, cassez-y l'oeuf et battez le légèrement à la fourchette. Versez un peu d'eau (j'en ai mis à peu près 3 cuillères à soupe, mais cette quantité n'est qu'approximative !) et mélangez, d'abord à la fourchette puis très vite à la main, pour mettre la pâte en boule. A ce stade, la pâte n'est pas très homogène et la boule s'effrite : ce n'est pas grave, ne la travaillez pas plus longtemps et passez à l'étape suivante.

Prélevez un tiers de la boule (environ), placez-le sur le plan de travail légèrement fariné puis écrasez-le sous la paume de votre main en le poussant devant vous ; ramassez la galette obtenue en boule et répétez l'opération plusieurs fois de suite, jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse et homogène. Si elle colle, poudrez-la d'un peu de farine.

Répétez l'opération avec les deux autres tiers de la pâte, puis rassemblez les trois tiers pour former une seule boule, désormais bien lisse.

Il ne vous reste plus qu'à envelopper votre oeuvre de papier alu ou de film alimentaire, puis à la placer au réfrigérateur pour quelques heures de repos (bien mérité !).

12:30 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/08/2007

La pâte au fromage frais

- 200g de farine ;
- 150g de fromage frais demi-sel (j'ai utilisé du Carré Frais) ;
- 100g de beurre bien mou ;
- un demi-verre d'eau (environ).

Versez la farine dans un saladier, ajoutez une bonne pincée de sel et mélangez.

Disposez sur la farine le beurre ramolli coupé en dés et le fromage frais, lui aussi détaillé en petits morceaux.

Mélangez le tout à l'aide d'une fourchette, jusqu'à ce que le beurre et le fromage frais soient bien incorporés à la farine. Versez alors un peu d'eau dans le saladier [grosso modo, un demi-verre, mais cette quantité peut varier : commencez donc en ne versant qu'un tout petit peu d'eau, vous en rajouterez ensuite si besoin est] et mélangez brièvement, à la main cette fois, pour former une boule.

Ne pétrissez pas cette pâte mais écrasez-la à plusieurs reprises sous la paume de votre main. Lorsque vous avez obtenu une boule lisse et homogène, enveloppez-la de papier film et placez-la au réfrigérateur jusqu'au lendemain. Elle sera alors prête à être utilisée !

12:30 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/08/2007

La pâte au fromage, moutarde et paprika

- 225g de farine ;
- 125g de beurre ramolli ;
- 100g de comté râpé ;
- 1/2 cuillère à soupe de moutarde à l'ancienne ;
- 1/2 cuillère à café de paprika ; - une pincée de sel.

Versez la farine dans un grand saladier au fond bien évasé, ajoutez une bonne pincée de sel et mélangez.

Disposez ensuite sur la farine les 125g de beurre bien mou, détaillés en cubes.

Mélangez soigneusement le tout à l'aide d'une fourchette jusqu'à obtenir une sorte de chapelure grossière ; ajoutez alors la moutarde, le paprika et le comté râpé, mélangez brièvement, puis versez dans le saladier un peu d'eau (j'ai dû en mettre une douzaine de cuillerées à soupe, grosso modo un demi-verre) et travaillez la pâte, d'abord à la fourchette puis à la main, pour former une boule.

Une fois la pâte mise en boule, écrasez-la sous la paume de votre main en la poussant devant vous, puis rassemblez la galette obtenue en boule et recommencez l'opération jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène et tous les éléments bien incorporés. N'hésitez pas en cours d'opération à légèrement fariner la pâte si elle vous semble un peu collante.

Ceci fait, il ne vous reste plus qu'à l'envelopper de papier alu ou de film alimentaire et à la laisser reposer quelques heures avant de l'utiliser - ou mieux, préparez-la la veille ; mais n'oubliez pas de la sortir du réfrigérateur une heure avant de l'étaler, elle sera moins dure !

11:00 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/08/2007

La pâte à la ricotta

- 250g de farine ;
- 125g de beurre ramolli ;
- 125g de ricotta ;
- 3 càs d'eau (quantité approximative !) ;
- une pincée de sel.

Versez la farine dans un grand saladier au fond bien évasé, ajoutez une bonne pincée de sel et mélangez.

Disposez ensuite sur la farine les 125g de beurre bien mou, en cubes, ainsi que la ricotta, elle aussi morcelée.

Mélangez soigneusement le tout à l'aide d'une fourchette ; lorsque tous les ingrédients sont bien amalgamés, travaillez brièvement la pâte à la main pour former une boule, en ajoutant si nécessaire quelques cuillerées à soupe d'eau.

Une fois la boule formée, écrasez-la sous la paume de votre main en la poussant devant vous, puis rassemblez la galette obtenue en boule et recommencez l'opération trois ou quatre fois. N'hésitez pas à poudrer légèrement la pâte de farine si elle vous semble un peu collante.

Ceci fait, votre boule de pâte est lisse et bien homogène ; enveloppez-la de papier alu ou de film alimentaire et laissez-la reposer quelques heures avant de l'utiliser (pensez à la sortir du frigo une demi-heure avant de l'étaler, elle sera moins dure !).

15:30 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/08/2007

La pâte à la pomme de terre

- 225 g de farine ;
- 125 g de beurre bien mou ;
- 1 oeuf ;
- une pomme de terre de 150g environ, à chair farineuse de préférence ;
- une pincée de sel.

 

Epluchez la pomme de terre, coupez-la en gros cubes et faites-les cuire à l'eau bouillante salée jusqu'à ce qu'ils soient tendres (la pointe d'un couteau doit facilement y pénétrer). Egouttez-les et écrasez-les en purée à l'aide d'une fourchette, puis incorporez l'oeuf entier et mélangez bien. Mettez de côté.

Versez la farine dans un grand saladier au fond bien évasé, ajoutez une bonne pincée de sel et mélangez.

Disposez ensuite sur la farine les 125g de beurre bien mou, coupés en cubes, et mélangez à la fourchette pour obtenir une chapelure grossière (le beurre doit être bien incorporé à la farine).

Ajoutez alors dans le saladier la purée à l'oeuf et mélangez, toujours à la fourchette : très vite vous obtenez une préparation bien homogène, que vous n'avez plus qu'à mettre en boule. Si toutefois le mélange vous semble un peu sec, n'hésitez pas à ajouter une cuillerée à soupe ou deux d'eau.

Enveloppez enfin la boule de pâte de film alimentaire ou de papier aluminium et placez-la au réfrigérateur pour quelques heures : elle est alors prête à être utilisée.

17:01 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/08/2007

La pâte à l'huile d'olive

- 200g de farine ;
- 10 cl d'huile d'olive ;
- 10 cl d'eau ;
- un jaune d'oeuf.

Réunissez dans le bol d'un robot mixer la farine, l'huile, l'eau, le jaune d'oeuf et une bonne pincée de sel.

Actionnez l'appareil jusqu'à obtenir une boule de pâte. Placez-la sur le plan de travail et pétrissez-la brièvement, en ajoutant un peu de farine si elle vous semble trop collante.

Laissez-la reposer une heure ou deux au réfrigérateur avant de l'utiliser.

12:30 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/08/2007

La pâte brisée

- 250g de farine;
- 125g de beurre ou de margarine  à température ambiante;
- 1 oeuf;
- un peu d'eau;
- une pincée de sel.

Versez la farine sur le plan de travail, ou dans un grand saladier au fond bien évasé.

Poudrez-la de sel, puis répartissez le beurre mou coupé en petits cubes

Maintenant, il s'agit de mettre les mains à la pâte! Du bout des doigts, écrasez le beurre afin de l'amalgamer à la farine et de former une sorte de sable grossier. Lorsque tout le beurre est ainsi "incorporé" à la farine, formez une fontaine.

Dans un petit bol, battez l'oeuf avec 2-3 càs d'eau. Versez cette préparation dans la fontaine et mélangez petit à petit afin d'amalgamer le sable en boule. Peut-être aurez-vous besoin d'ajouter un peu d'eau, n'hésitez pas, il est impossible d'indiquer précisément la quantité d'eau à utiliser. Au total vous obtiendrez une boule qui ne sera pas parfaitement homogène, qui s'effritera peut-être même un peu, mais ce n'est pas grave, la recette n'est pas finie...

En effet, cette boule, il convient maintenant de la "fraiser". Pas de panique, ce n'est pas compliqué! Prélevez le tiers (grosso modo) de la boule de pâte, placez-le sur le plan de travail et écrasez-le de la paume de la main en le poussant devant vous  ; ramassez la galette obtenue en boule, écrasez la de nouveau et ce 5 ou 6 fois de suite. Si la pâte colle un peu, farinez légèrement votre main ainsi que le plan de travail.

Rapidement, la petite boule de pâte devient lisse et homogène : le résultat est spectaculaire ! Prélevez alors le deuxième tiers de la boule et répétez l'opération, idem avec le troisième tiers.

Il ne vous reste plus alors qu'à rassembler les trois petites boules en une seule, toute belle, lisse et homogène .Résistez à la tentation de la pétrir longuement, cela la rendrait toute dure : placez-la plutôt au réfrigérateur pour une heure au moins, elle a bien mérité un peu de repos (et vous aussi, accessoirement!).

14:00 Écrit par les recettes d'Hubert dans Pâte pour quiches, tartes salées, tourtes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |